Voyage

Amsterdam

Spoiler alert : c’était vraiment génial

J’ai expérimenté mon premier Airbnb dans une ville à coté d’Amsterdam : Diemen (trajet direct en tram, pratique et pas cher). Arrivé le soir dans une chaleur bienvenue, on est fin juin quand même ! On pose nos affaires chez Rahul, un mec bien sympa qui nous aide dans nos premier pas aux Pays Bas, et après m’être changée en tenue plus décontractée, visite de la petite ville de Diemen.

Pas un chat dans les rues, tout est calme, les jardins sont tous très bien entretenus et personnalisés avec des peluches, des figurines, des fleurs colorés, etc. Les petites maisons en brique rouges me rappellent l’Angleterre, mais l’ambiance n’est définitivement pas la même.

Oh et les canaux ! Je connaissait leur existence, mais je ne les pensais pas aussi omniprésent (et encore, je n’avais pas vu Amsterdam à ce moment là!); il y a même des canards. J’aime les canards

Un verre pour fêter notre heureuse arrivée, et au dodo pour être frais et dispo au matin de notre escapade amsterdamoise (amsterdamienne ? amsterdamaise ?)

Arrivée à l’arrêt Waterlooplein on attaque par un petit déjeuner avant de déambuler dans les rues, vers le centre. Comme pour Londres, pas de plan ni de projets, juste un vagabondage plaisant

Quand on parle d’Amsterdam, il y a quelque point a aborder :

-les vélos. Partout, rois de la route et garés dans toutes les interstices possibles, on n’y échappe pas ! Ca donne un coté petite ville amusant

-le gouda. Non sans déconner, je sais pas ce qu’ils ont avec le fromage, mais on en trouve quasiment aussi souvent que les vélos ! Bon, j’aime pas le fromage, du coup…

-les ponts. Bien obligé, pour une ville sur l’eau. Dans mon coeur, Amsterdam s’appelle maintenant la petite Venise

Bon rapidement, on a voulu tester la spécialité locale (non, pas les tulipes). Heureusement, les coffee shop, ce n’est pas ce qui manque ! Connaissant quelque nom de bons endroits, je me suis dirigée vers le Bluebird. Pour 12,50€ on a eu notre gramme de sativa qu’on a pu tranquillement fumé en terrasse, en toute légalité !

La pluie du matin était passé et le soleil a brillé tout l’après midi, se reflétant sur l’eau des canaux, les vitres du tram et mes lunettes de soleil. Je me suis amusée à prendre un maximum de vélo en photo, les drôles, les différents, les customisés, les fleuris et les autres

Nous sommes arrivé au Vondelpark, et nous sommes posés pour continuer notre consommation à l’ombre d’un arbre.

En s’enfonçant  dans le centre, je croise un mini paradis multicolore, si beau que j’ai failli vomir un arc-en-ciel (moment poésie bonsoiiir). Arrivage direct des Etats Unis et du Japon, ces confiseries manquent cruellement en France

La nuit tombe finalement sur le quartier Rouge. Si vous n’en avez jamais entendu parler, je vous explique : dans une petite partie d’Amsterdam, caché en son centre, se trouve des vitrines éclairées de néons rouges. Et derrière ses vitrines, dans des tenues les plus révélatrices et provocantes possibles, des femmes vendent leurs corps. Je n’ai pas pris de photo par respect, et je trouve ça déplacé que certaines personnes y voit une sorte d’attraction touristique

Le climat est à la fois étrange, n’ayant aucun point de comparaison avec un endroit comme celui ci, et quelque peu fascinant, je dois l’avouer

Après une visite au port pour voir les confins de la ville, je termine cette première journée dans un second coffee shop, Abraxas, avant de rentrer

Jour 2

Arrivé sous le soleil, en plein dans une brocante. On trouve de tout, comme dans nos vide-greniers parisiens, exceptés des petites touches très locales comme les petits vélos ou les bulbes de tulipes :

Et après avoir pris une gaufre recouverte de chocolat blanc (un délice), nous continuons la visite d’une ville que je trouve si charmante. Nous arrivons de nouveau au Vondelpark, où se produisait un spectacle de danse contemporaine et moderne.

Nous avons marché jusque tard, et la plupart des restaurants étant fermé, nous nous sommes arrêté dans un des rares ouvert. L’enseigne indiquait un steak-frites à 11€, parfait. GROSSE ARNAQUE

En plus de nous faire payer l’eau (cher), les sauces (ketchup mayonnaise, cher), on nous annonce que le plat en question n’est a 11€ que pendant la journée, et passe à 18€ le soir. Après que nous ayons fini nos assiettes, bien entendu.

Je vous mets quelques photo pour que vous puissiez le reconnaitre et l’éviter à tout prix si vous aller la bas un jour :

La soirée ne s’est heureusement pas fini sur cette triste note, car un si joli endroit ne préserve jamais la rancœur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s