Voyage

Live. Love. London

Hello les petits chats ! Désolé de l’absence, je n’ai même pas réussi à organiser des articles pour combler le vertigineux vide de mon absence (oui, c’est peut être exagéré) mais je reviens avec des aventures outre manche et outre frontière hollandaise !

Je vais traiter Londres et Amsterdam en deux articles, vu le nombre hallucinant de photos que j’ai prises (j’ai fait un tri quand même, promis)

Et pour mon premier article sur Londres, c’est ICI

Let’s start this !

Bon déjà, je suis bien contente d’être allé à Londres juste avant le Brexit. J’étais plus ou moins au courant du truc mais c’est vrai que ça a pris une ampleur que je n’avais pas envisagée

Day 1

Donc, tout a commencé lors d’une nuit noire.. oui parce que j’ai du me lever à 4h du mat’ pour avoir mon avion !

Je suis passée de l’aéroport de Luton à la gare de Wimbledon, car c’était là bas que la famille de mon copain nous a hébergé pour ces quelque jours. Charmée, j’ai découvert ce quartier d’habitation très british, avec toutes les petites maisons de briques rouges aux jardins fleuris malgré le mauvais temps

Les affaires posées, direction Londres. Sauf que peu habitué au transport du coin, nous nous sommes égarés, avons pris le mauvais changement, la mauvaise ligne, oublié de passé la carte devant le bon pilier, bref, c’était un peu galère ! Du coup nous avons atterri non pas à St James Park, mais à Whitechapel, pour marcher dans les pas de Jack l’Éventreur, ma lubie du moment. Juste à coté, le Tower Bridge accueillait à ses pieds une poignée de chapiteaux avec nourritures et boissons, où j’ai pris mon premier cidre anglais de la journée (j’adore le cidre), et la balade a continuée a travers le pont et les rues en face, en gardant toujours un œil sur la Tamise. En chemin, j’ai croisé un mini festival d’été en mode mojito-flamant rose, un théâtre de la licorne, une maquette façon Game of Thrones, une petite bibliothèque de rue et un gros bateau, entre autre :

L’après midi touchait à sa fin, et rejoint par nos hôtes nous avons pris une verre non loin, dans un bar dont j’ai (malheureusement) oublié le nom mais où, accompagnée d’huitres et de petites pommes de terre, j’ai bu ce cocktail, l’Equinox, suuuper bon, à base de pêche et de plein de bonnes choses (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé). Il était tard, nous avions bu et nous avions faim, donc nous avons fini dans une restaurant libanais étonnamment chic, le Manoush, où nous nous sommes régalés.

Rentré à la « maison », nous avons pris un dernier verre en parlant jusque tard. C’était réellement une super journée. Je les remercie encore de ces bons moments !

Day 2 not found

Mon cher et tendre est malade, on se repose donc pour être en forme le lendemain, jour de.. mon anniversaire !

DAY 3

Après deux jours de grisailles, le soleil se montre enfin !

Direction donc St James Park, royaume des écureuils et des canards. Donc oui, c’est vrai, il ne sont pas farouches. DU tout. En plus de venir renifler vos mains pour voir si vous n’avez pas un petit quelque chose à manger pour eux, l’un d’eux m’a carrément grimpé sur la jambe (ne riez pas, ça a des griffes ces trucs!)

A partir de là, nous sommes parti vers la grande place Picadilly Circus, et avons vagabondé vers Covent Garden, Chinatown et Soho. Entre deux, nous avons pris dans le pub The Globe un déjeuner traditionnel : English breakfast avec toast et baked beans pour moi, et un fish and chips pour lui

Et oops, nous avons soudainement atterri à Oxford Street en pleine période de solde 😉

Lèche vitrine à Primark, Urban Outfitters, Topshop, et Miss Selfdrige

(oui, j’ai acheté la robe rouge)

J’ai fait un arrêt obligé chez Victoria’s Secret. L’année passée j’ai travaillé pour un créateur français, Serkan Cura, qui fabrique pour le show des tenues et des ailes. Ca a été la raison de mon voyage à New York, un an auparavant, et je sais que ces ailes ou tenues finissent parfois sur un mannequin dans les magasins important de la marque. J’y suis donc allé espérant voir une de mes créations

Ca n’a pas été le cas MAIS, sur le grand écran de plusieurs mètres de large s’étalaient les photo du défilés, où j’ai pu les voir. Je dois avouer que j’en ai été très émue, comme l’accomplissent d’un long travail prend forme. Je n’ai pas assisté au défilé, je n’ai pu voir les résultat que sur mon ordinateur, et les voir comme ça, aussi grande et belles c’était… énorme !!

Puis ça a été la tournée des bars pour fêter mes 23 ans, jusqu’à que toute activité ai cessée dans le coeur de Londres (tout fini vers 2-3h, c’est presque effrayant, comparé à Paris qui vit toute la nuit)

Day 4

Réveillé tard. Très tard. Du coup pas de nouvel aller retour pour Londres mais une fin d’aprem pâtisserie-mojito (j’aime pouvoir cuisiner dans une belle cuisine) et une soirée toute aussi charmante que la première en compagnie de tout le monde

Et voilà. Je sais, c’est court, même pas de bonnes petites adresses, mais j’étais serrée niveau budget et décidée à ne pas me prendre la tête. Pas de réveil le matin, pas de plan, pas d’autre projet que l’envie du moment. Et c’était génial !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s